La maladie de Horton

La maladie de horton

En ce qui concerne son nom scientifique, la maladie de Horton est appelée « Artérite giganto-cellulaire ». Cette maladie a été découverte dès le Xe siècle, par le Docteur Ali Ibn Isa. C’est une maladie qui affecte principalement les personnes âgées de plus de 50 ans. Elle se manifeste comme étant une inflammation des vaisseaux temporaux et touche en particulier certaines artères comme les artères occipitals et les artères vertébrales proximales.

Dans les cas de maladie de Horton déjà recensés, plus de femmes que d’hommes sont atteints de la maladie de Horton. Pour mieux expliciter la maladie de Horton, voyons successivement les points cruciaux nécessitant d’être connus.

Maladie de Horton : Causes et conséquences

Les conséquences de la maladie de horton

Cette maladie est connue comme une maladie inflammatoire atteignant les artères et les vaisseaux sanguins qui irriguent le corps et les artères supérieures faisant fonctionner la vue. Avec ces inflammations, l’apport en oxygène n’est plus régulé et peut causer des dégâts considérables. C’est surtout au niveau des artères supérieures que cette complication se pose. Comme les artères sont comme des tuyaux souples, elles peuvent être bouchées ce qui fait que le sang qui apporte l’oxygène nécessaire dans la partie de notre corps via une artère bouchée afflue en petite quantité. Une grande diminution de ce flux sanguin est alors constatée. C’est surtout les grandes artères qui se trouvent près de la tempe et au niveau des yeux qui sont affectées par cette diminution du flux sanguin avec la maladie de Horton.

D’après de récentes recherches, les causes de la maladie de Horton peuvent être dues par un régime gras, à un manque de sport pratiqué par le patient durant sa jeunesse ou bien par une insomnie aigue. Cette maladie de horton reste encore un mystère sur certains points mais les médecins et chercheurs continuent leurs recherches pour en apprendre plus.

Les causes et l’évolution de la maladie de horton peuvent varier d’un patient à un autre : Certains sont susceptibles directement à l’évolution de cette maladie alors que d’autres peuvent ne pas ressentir tout de suite les effets. Bien que les causes de la maladie de Horton ne soient pas encore connues à 100%, les chercheurs ont l’air de penser que cela peut aussi être du à des problèmes génétiques, en plus des autres causes cités précédemment qui ne seraient alors que des éléments déclencheurs . En effet, un agent pathogène est probablement responsable de l’apparition de la maladie de Horton mais étant donné que la maladie de Horton relativement rare, les recherches prennent du temps et les médecins préfèrent pratiquer des analyses approfondies. La principale conséquence de la maladie de Horton est la perte partielle ou totale de la vue, mais elle peut être évité si le traitement est pris rapidement par une personne atteinte.

Maladie de Horton : Les symptômes

Les symptômes de la maladie de horton

Les signes distinctifs et les symptômes de la maladie de Horton peuvent apparaitre brusquement ou progressivement selon le cas des patients. Mais en général, les symptômes se présentent sous forme de maux de têtes chroniques dont la densité de douleur ne cesse d’augmenter au fur et à mesure. Parfois, ces maux de tête sont accompagnés par des anomalies de la palpation des tempes, de douleurs de mâchoires de douleur frontale et oculaire. Ce phénomène peut aboutir à des risques de cécité du patient. La maladie de Horton pourra aussi provoquer de violents troubles visuelles, unilatérales ou bilatérales et de façon irréversibles comme la diplopie, l’amaurose fugace, …

Des symptômes autres que ces troubles céphaliques peuvent être aussi apparaître. En ce qui concerne la morphologie et l’état de santé du corps proprement dit, on constate souvent une fièvre inexpliquée qui dure plus de trois semaines. A cet effet, la température peut atteindre 38°C et plus. Mais comme il s’agit d’inflammation, ce cas de fièvre ne devrait pas être une surprise ! Toutefois, cette fièvre peut s’apparaître brusquement sans raison apparente. Reste savoir quelle est sa vraie cause, est-ce qu’elle s’agisse d’une simple infection ou d’une inflammation chronique non infectieuse ou d’un cancer ?

Dans de nombreux cas, les patients évacués à l’hôpital et effectuant de nombreuses analyses, n’obtiennent un résultat certain qu’après une durée de 4 ou 5 jours. Le patient se confronte aussi à des sueurs nocturnes. Il perd de l’énergie et tend à avoir une faible tension musculaire. Dans quasiment 100% des cas, le patient atteint de la maladie de Horton perd l’appétit et maigris, cela peut se révéler dangereux et entrainer par la suite un début d’anorexie.

Pour plus d'informations sur les symptômes de la maladie de Horton, rendez-vous ici : Les symptômes de la maladie de Horton

Maladie de Horton : Le traitement

Les anti-inflammatoires sont souvent le principal recours pour le traitement de ce type de maladie. Comme tous les autres types de maladies, il est parfois utile de prendre quelques précautions.

Il vous faudra d’abord faire attention aux contenus surtout en termes d’allergies. Aussi, avant d’en avoir recours, il vaut mieux passer une écographie et suivre les conseils de votre médecin traitant. Des personnes allergiques aux contenus des médicaments concernés ne doivent jamais en prendre.

Il est vrai que le traitement le plus rapide est la corticothérapie s’il s’agit d‘une urgence ophtalmologique mais sous réserve des conseils du médecin traitant. Pour ce qui est du dosage de ce médicament, on prend généralement de fortes doses au début et on diminue petit à petit au fur et à mesure de l’évolution de l’état du patient. La dose initiale varie de 0.7 et 1mg par jour mais la prescription doit toujours être adapté selon l’état de tout et chacun.

Aussi, l’utilisation du médicament est actuellement régie par la région où le patient habite. Cela dépend aussi de l’état des protéines contenu dans le corps de la personne concerné et de son anticorps. En terme d’ancienneté du traitement, on peut constater que la corticothérapie est le traitement le plus ancien et le plus utilisé. On sait maintenant que ce type de traitement a été déjà utilisé depuis les années 1950.

Pour plus d'informations sur le traitement de la maladie de Horton, rendez-vous ici.

Evolution de la maladie de Horton ?

Face aux changements actuels de notre environnement, et surtout du fait que certaines personnes ne supportent pas le changement de l’environnement, il y a de plus en plus de cas recensé de maladie de Horton. Si nous revenons tout au début, cette maladie fait son apparition surtout chez les personnes âgées. C’est devenu une maladie très fréquente dans les centres de santé et chez les médecins.

En effet, depuis les cinq dernières années, le nombre de personnes atteintes de la maladie de Horton rencontre un accroissement important. Cependant, grâce aux avancées du matériel utilisé en médecine, la maladie est plus facilement diagnostiquée chez les patients. Elle est surtout fréquente chez les personnes âgées, c'est-à-dire chez les plus de cinquante ans. Dû à la faiblesse de leur organisme et de leur protection immunitaire, ces personnes peuvent donc être atteinte relativement vite et facilement de la maladie de Horton. Cette donnée a été observée partout dans le monde, on peut donc confirmer cette information. Etant donné que la cible principale est constituée de personnes âgées, ces personnes, atteintes de cette maladie, peuvent devenir de plus en plus faible. D’autant plus que les problèmes artériels constituent de nos jours un des problèmes majeurs, il semble parfois difficile de recenser l’apparition de la maladie de Horton si nous n’avons pas recours à un examen clinique très approfondi.